Construction de la ligne rose du métro de Montréal et prolongement vers l'Est de Laval

La ligne rose, proposée en 2017 par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, est un projet de ligne de métro traversant la ville en diagonale et connectant de nombreux quartiers montréalais (Lachine, Montréal-Ouest, Notre-Dame-de-Grâce, Ville-Marie, Le Plateau Mont-Royal, Rosemont, Saint-Léonard et Montréal-Nord).

 

Le CoCiTCEL salue le potentiel structurant du projet de la ligne rose et appuie le projet, qui bonifierait l'accès à un transport collectif lourd pour des centaines de milliers de navetteurs, en plus de contribuer à désengorger le réseau actuel.

 

Afin de faire profiter les citoyens de l'Est de Laval d'un tel accès, désenclaver l'Est et réduire la congestion routière, le Comité propose de prolonger le projet de ligne rose d'une station, au nord de la rivière des Prairies. La nouvelle station accueillerait un terminus d'autobus régional et un stationnement incitatif. Le prolongement de la ligne rose sur le territoire de Ville de Laval, dans le secteur Saint-Vincent-de-Paul, serait bien connecté aux infrastructures de transport existantes du secteur, en plus de desservir l'Est de Laval et la MRC Les Moulins. Cette station terminale aurait, de plus, un effet structurant sur le développement à venir dans Duvernay-Est.